Actualité des matières premières et futures

La fronde agricole s’étend, Attal annoncera des mesures vendredi

25.01.2024 13:36



© Reuters. Le Premier ministre français Gabriel Attal et le ministre de l’Économie, des Finances, de l’Industrie et de la Sécurité numérique Bruno Le Maire assistent à la conférence de presse du président Emmanuel Macron (non photographié) pour répondre au

PARIS (Reuters) – Le Premier ministre, Gabriel Attal, annoncera vendredi « des mesures de simplification » en faveur des agriculteurs dont le mouvement de revendication s’étend en France.

Le chef du gouvernement a réuni jeudi matin le ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, et le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, pour discuter des réponses à apporter aux doléances des agriculteurs français.

« L’objectif est de porter demain lors d’un déplacement des propositions concrètes de mesures de simplification qui seront annoncées par le Premier ministre avec le ministre de l’Agriculture », rapporte le ministère de l’Agriculture dans une déclaration à la presse, sans plus de précisions.

A moins de cinq mois des élections européennes, le gouvernement s’emploie à contenir la fronde agricole, potentiellement déstabilisatrice. La FNSEA a affirmé mercredi que le mouvement gagnerait « près de 85 départements » d’ici vendredi.

Les agriculteurs, qui dénoncent notamment la précarisation de leur métier, la flambée des charges et une inflation de normes environnementales communautaires, multiplient les opérations en France, où plusieurs axes routiers sont bloqués.

Une agricultrice et sa fille ont été tuées mardi sur un barrage en Ariège, fauchées par une voiture.

Vinci (EPA:) Autoroutes fait état de nombreuses perturbations jeudi matin dans un communiqué, prévenant de l’extension des blocages « à de nouveaux secteurs ». Des coupures sont signalées sur l’A7, l’A9, l’A61, l’A62, l’A20, l’A63, notamment.

La FNSEA, premier syndicat agricole a adressé mercredi à Gabriel Attal 24 demandes, au premier rang desquelles des aides « immédiates » qu’elle chiffre à « plusieurs centaines de millions d’euros ».

MENACE SUR PARIS?

Dans un communiqué, l’organisation et le syndicat des Jeunes agriculteurs (JA) jugent nécessaires une aide d’urgence pour les « secteurs les plus en crise » (viticulture et agriculture biologique) et le lancement d’un « chantier de réduction des normes ».

Ils réclament en outre un moratoire sur l’interdiction des pesticides, le paiement des aides PAC (« Politique agricole commune ») immédiatement, l’accélération des projets de stockage d’eau et le retrait de l’arrêté « Plan eau » de 2021 qui encadre les prélèvements d’eau par les agriculteurs en cas de sécheresse.

« La difficulté majeure pour les paysans, (…) c’est celle du revenu, de la rémunération de notre travail et de pouvoir vendre nos produits à des prix qui couvrent nos coûts de production », a souligné jeudi matin sur TF1 (EPA:) Laurence Marandola, porte-parole de la Confédération paysanne qui a rejoint le mouvement.

La menace d’une « montée » des manifestants sur Paris, brandie par des organisations agricoles départementales, inquiète les autorités.

Le président de la FDSEA de l’Oise, Régis Desrumaux, a déclaré jeudi sur BFM TV que des agriculteurs du département seraient « certainement aux portes de Paris demain ou samedi » au volant de leurs tracteurs.

« Personne n’a intérêt à l’escalade », a déclaré mercredi le président de la FNSEA, Arnaud Rousseau.

Il a précisé sur France 2 que des actions à Paris n’étaient pas une option à « ce stade », tout en soulignant ne rien exclure.

« Si les choses ne devaient pas être entendues, si finalement il y avait une forme de mépris ou une forme d’incapacité à répondre à nos questions, les choses pourraient évoluer », a-t-il dit.

(Rédigé par Sophie Louet, édité par Jean-Stéphane Brosse)



Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
bitcoin
Bitcoin (BTC) $ 64,569.30 0.45%
ethereum
Ethereum (ETH) $ 3,359.86 1.52%
tether
Tether (USDT) $ 1.00 0.19%
bnb
BNB (BNB) $ 554.12 2.38%
solana
Solana (SOL) $ 175.50 1.46%
xrp
XRP (XRP) $ 0.618432 0.28%
staked-ether
Lido Staked Ether (STETH) $ 3,355.36 1.45%
usd-coin
USDC (USDC) $ 1.00 0.46%
dogecoin
Dogecoin (DOGE) $ 0.163417 4.95%
cardano
Cardano (ADA) $ 0.629265 1.35%
avalanche-2
Avalanche (AVAX) $ 54.49 0.64%
the-open-network
Toncoin (TON) $ 4.78 11.58%
shiba-inu
Shiba Inu (SHIB) $ 0.000027 1.87%
polkadot
Polkadot (DOT) $ 9.10 0.44%
chainlink
Chainlink (LINK) $ 18.41 2.65%
tron
TRON (TRX) $ 0.117766 1.69%
wrapped-bitcoin
Wrapped Bitcoin (WBTC) $ 64,142.19 0.34%
matic-network
Polygon (MATIC) $ 0.985877 0.18%
bitcoin-cash
Bitcoin Cash (BCH) $ 463.92 14.71%
uniswap
Uniswap (UNI) $ 11.83 0.34%
near
NEAR Protocol (NEAR) $ 6.65 0.22%
litecoin
Litecoin (LTC) $ 86.15 4.04%
aptos
Aptos (APT) $ 15.85 0.20%
internet-computer
Internet Computer (ICP) $ 13.36 2.65%
leo-token
LEO Token (LEO) $ 6.04 0.51%
blockstack
Stacks (STX) $ 3.48 0.82%
dai
Dai (DAI) $ 0.999488 0.17%
filecoin
Filecoin (FIL) $ 8.76 1.13%
cosmos
Cosmos Hub (ATOM) $ 11.49 0.41%
ethereum-classic
Ethereum Classic (ETC) $ 30.13 1.77%
arbitrum
Arbitrum (ARB) $ 1.61 0.74%
render-token
Render (RNDR) $ 10.92 1.64%
immutable-x
Immutable (IMX) $ 2.83 2.31%
bittensor
Bittensor (TAO) $ 582.18 0.07%
stellar
Stellar (XLM) $ 0.130993 1.36%
crypto-com-chain
Cronos (CRO) $ 0.138734 1.80%
hedera-hashgraph
Hedera (HBAR) $ 0.108291 0.86%
the-graph
The Graph (GRT) $ 0.374909 0.56%
okb
OKB (OKB) $ 58.92 0.17%
optimism
Optimism (OP) $ 3.42 1.86%
kaspa
Kaspa (KAS) $ 0.139577 8.47%
pepe
Pepe (PEPE) $ 0.000008 0.10%
injective-protocol
Injective (INJ) $ 35.63 0.62%
fantom
Fantom (FTM) $ 1.11 8.16%
vechain
VeChain (VET) $ 0.041167 1.62%
maker
Maker (MKR) $ 3,106.84 1.71%
thorchain
THORChain (RUNE) $ 8.40 0.39%
theta-token
Theta Network (THETA) $ 2.79 3.32%
mantle
Mantle (MNT) $ 0.821649 1.71%
fetch-ai
Fetch.ai (FET) $ 2.52 1.69%